Actualités cinéma, DVD, séries TV à partager entre Mordus...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Philippe Curval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Philippe Curval   Dim 7 Juil - 13:15


Philippe Curval

De son vrai nom Philippe Tronche, Philippe Curval est né en 1929 à Paris et a exercé divers métiers avant de se lancer dans la Science-Fiction au milieu des années 50, travaillant aussi bien comme auteur que comme critique ou illustrateur pour des revues telles que Fiction.
Il devient rapidement un pilier de la SF française et on lui doit des œuvres telles que L'Homme à Rebours (Grand Prix de la Science-Fiction Française en 1975), Cette Chère Humanité (Prix Apollo en 1977) ou encore quelques anthologies.

Plus d'informations sur Le Cafard Cosmique.


________________________________



L'Homme à rebours (Philippe Curval – 1974)
252 pages
Citation :
Comment, pourquoi, par qui a-t-il été déposé sur la grève, cet homme nu, sans identité ni passé ? Derrière lui, à l'infini, un désert de sable ponctué par quelques collines. D'où parfois surgissent, un instant, des hordes primitives, sauvages mais inoffensives, car l'homme — qui ne plus sait qu'il s'appelle Felice Giarre — est invulnérable.
Seul recours dans le vide de cette solitude des « images bulles » qui lui révèlent... une femme, un vaisseau, les tours d'une ville. Visions oniriques ou fragments d'une réalité autre — celle d'un monde parallèle ?
Et puis soudain, Giarre retrouve la planète Terre où les artifices de la technologie semblent rejoindre l'irréel...
Son voyage analogique a-t-il pris fin ou bien cette Terre n'est-elle qu'une nouvelle « image bulle » ?

Récit totalement barré, qu'on pourrait qualifier de SF métaphysique, L'Homme à rebours met en scène un homme en quête de son identité, errant sur un monde quasi-désertique et revivant des souvenirs de façon sporadique, sans savoir ce qu'ils représentent ni même si ce sont véritablement les siens.
Comme si ce n'était pas assez compliqué comme ça, tout un pataquès à base de mondes parallèles et de voyages dans le temps vient s'ajouter à tout ça, ainsi qu'une grosse pincée de dystopie permettant à l'auteur de se livrer à quelques réflexions sur la société et les hommes.
Un roman sacrément barré et original, donc, écrit dans un style très particulier donnant une certaine impression d'urgence.
Bref, tout à fait recommandable !

A noter que le roman sera en grande partie réécrit par l'auteur lors de sa réédition en 2003.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Youn
Athée intégriste
Athée intégriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23982
Age : 29
Loisirs : Kicking ass...
Connarditude : 221
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Philippe Curval   Dim 7 Juil - 15:53

Ca semble de rapprocher d'Abattoir 5 non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://demiurgeek.blogspot.com/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Philippe Curval   Dim 7 Juil - 20:02

Vaguement, mais oui, il y a un peu de ça !
Dans Abattoir 5, on ne sait jamais vraiment si le personnage voyage véritablement dans ses souvenirs (qui sont bel et bien les siens) ou s'il est resté traumatisé par ce qu'il a vécu durant la guerre -c'est la vie !- et laisse gamberger ses pensées tout en enrobant le tout de Science-Fiction afin de les rendre plus agréables.

Ici, le personnage est totalement largué et le roman est clairement encré dans la SF, avec des histoires de mondes parallèles par exemple, là où Abattoir 5 laissait ça a l'appréciation du lecteur. Le style est également assez différent.

Dans tous les cas, ce sont deux bons bouquins :).



_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Curval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Curval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique des chronos Patek Philippe à QP et revue du chrono QP 5970
» Recherche sur Philippe Daudet
» SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE PHILIPPE DE NEUVILLE
» Recueil de Philippe de Neuville
» Lange 1 Timezone VS Patek Philippe WT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mordus de Ciné :: Topics principaux :: Romans, BD, essais, etc.-
Sauter vers: