Actualités cinéma, DVD, séries TV à partager entre Mordus...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Point & Click !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Point & Click !   Mar 18 Juin - 16:41

A l'instar de Ash avec son chouette topic centré sur les jeux indés, voici un sujet consacré aux Point & Click, jeux d'aventures ayant surtout connu leurs heures de gloire dans les 90's, en particulier grâce à Lucas Arts, mais qui restent tout de même encore assez vivaces ces temps-ci.


Et on commence avec Ben There, Dan That !, développé par Zombie Cow Studios et sorti sur PC en 2008. On le trouve sur Steam pour une bouchée de pain rassi.

On y suit Ben et Dan, deux potes qui, alors qu'ils cherchent à réparer leur poste de télévision, se retrouvent kidnappés par des aliens et se voient obligés de parcourir les dimensions afin de regagner leur appart'.
Une aventure décalée, donc, et payant son hommage aux jeux des 90's via des graphismes cartoonesques très sympathiques, un humour constant et faisant souvent mouche, tout un tas d'énigmes plus ou moins tordues, une BO coolos et via quelques clins d’œils qui font plaisir.


Jeu indépendant, Ben There, Dan That! compense son manque de budget et l'absence de voix des personnages par une inventivité de tous les instants. C'est bien simple, le jeu est gorgé de gags à ne plus savoir qu'en faire ! Vous voulez tester une combinaison d'objets totalement improbable, ou utiliser un objet sur n'importe quel élément du décor ? N'espérez pas un simple "ça ne fonctionne pas" ou un haussement d'épaule des personnages, les développeurs ont prévu le coup et chaque action, chaque essai, même le plus ridicule, donne lieu à un nouvel échange de vannes entre Ben et Dan, ce qui rallonge considérablement la durée de vie pour peu qu'on soit réceptif à l'humour crétin du jeu !





Assez court (je l'ai terminé en 3h environ), Ben There, Dan That! est un petit point & click qui fait vraiment plaisir, d'autant plus qu'il ne coûte quasiment rien et qu'on le retrouve régulièrement en promo sur Steam avec sa suite, Time Gentlemen, Please !






_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Ash
Fillette
Fillette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13642
Age : 29
Connarditude : -15
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Mer 19 Juin - 19:31

Cool, j'ai hâte de découvrir pleins de choses ici, parce que niveau Point & Click je marche sur des souvenirs. :-(
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leah-dizon.net/
Youn
Athée intégriste
Athée intégriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23982
Age : 30
Loisirs : Kicking ass...
Connarditude : 221
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Point & Click !   Jeu 20 Juin - 21:28

Pour ma part, je martyrise ma souris avec ça : http://armorgames.com/play/12141/kingdom-rush


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://demiurgeek.blogspot.com/
Ash
Fillette
Fillette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13642
Age : 29
Connarditude : -15
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Jeu 20 Juin - 21:46

Ah Kingdom Rush j'adore! Par contre il y a apparemment un bug à la fin puisque même en finissant le dernier niveau, impossible de recevoir les étoiles. :?
Dans le même genre je te conseille aussi Giants and Dwarves TD
http://www.kongregate.com/games/LabuGames/giants-and-dwarves-td
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leah-dizon.net/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 22 Juin - 19:18

Bien sympa ces petits Tower Defence effectivement, j'avais pas mal joué à Kingdom Rush à une époque, c'est rapidement addictif !

Pour en revenir aux jeux Point & Click, Steam a fait les fonds de tiroir de Lucas Art avec son pack regroupant The Dig, les deux Indiana Jones et Loom, proposé pour un prix avoisinant les 4 ou 5€ pendant la période des soldes.
Et c'est de The Dig que je vais parler aujourd'hui.


The Dig était, à la fin des 80's, destiné à la série Amazing Stories de Steven Spielberg, mais a été abandonné, la faute aux moyens techniques et financiers jugés trop importants à l'époque. The Dig s'est alors retrouvé dans l'escarcelle de George Lucas qui a décidé d'en faire un jeu vidéo.
Après un mini development hell ayant vu se succéder différentes équipes à la tête du projet, The Dig est finalement sorti en 1995, avec un scénario de Spielberg et des dialogues écrits par Orson Scott Card.
De quoi faire vomir quelques arcs-en-ciel à Youn et à tout amateur de SF.


Je dois avouer avoir très longtemps voulu terminer The Dig puisque j'y avais joué il y a une dizaine d'années et j'avais eu l'occasion de faire le tout début du jeu, franchement alléchant. On y incarne Boston Low, capitaine d'une mission spatiale visant à poser des charges sur un astéroïde s'approchant dangereusement de la terre. Seulement, une fois la mission effectuée, l'équipe se rend compte que l'intérieur du rocher est creux et comporte d'étranges inscriptions...
Un début très prometteur, donc, très "Big Dumb Object" (Rama !) dans l'esprit, et qui a, pour moi, transformé The Dig en "jeu à chopper ab-so-lu-ment".
C'est donc avec joie que je m'y suis replongé grâce à Steam.... et bon sang, quelle déception.



Si le jeu s'en sort haut la main question graphisme et ambiances musicales, le reste est franchement mauvais.
Le jeu a beau utiliser une interface Point & Click, la plupart des énigmes sont en réalité composées de puzzles sans intéret à base de couleurs ou de formes à faire correspondre afin d’avancer dans un scénario sans queue ni tête et d'un ridicule achevé, avec pour ne rien arranger, une espèce d'ambiance New-Age parfaitement horripilante se dégageant du soft.
Les personnages sont tout aussi ridicules et, entre le capitaine américain bien droit dans ses bottes, la journaliste féministe caractérielle et le savant fou russe, je ne sais pas qui est le plus insupportable.
Ajoutons à ça des dialogues d'un premier degré total ainsi qu'un tas d’incohérences, et on obtient un bon gros pétard mouillé dont on se désintéresse très rapidement.
Pour ma part, je l'ai terminé quasi-entièrement avec la soluce juste pour voir le fin mot de l'histoire, et il n'y a vraiment pas grand chose à sauver...


Pour la première fois, un jeu d'aventure signé Lucas Art m'a déçu, et ils faut bien avouer qu'ils n'ont pas fait les choses à moitié...


_________________
:mighty:


Dernière édition par Mighty-Forest le Sam 22 Juin - 22:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Youn
Athée intégriste
Athée intégriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23982
Age : 30
Loisirs : Kicking ass...
Connarditude : 221
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 22 Juin - 20:01

Mighty-Forest a écrit:

Mighty-Forest a écrit:
The Dig était, à la fin des 80's, destiné à la série Amazing Stories de Steven Spielberg

Mighty-Forest a écrit:
The Dig est finalement sorti en 1995, avec un scénario de Spielberg et des dialogues écrits par Orson Scott Card.




Mighty a écrit:
C'est donc avec joie que je m'y suis replongé grâce à Steam.... et bon sang, quelle déception.

:grumpy::grumpy::grumpy::grumpy::grumpy::grumpy::grumpy:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://demiurgeek.blogspot.com/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 22 Juin - 20:31

Bah ouais, c'est moche :groucho:
Avec des références pareilles, je m'attendais vraiment à un bon jeu, mais rien à faire.
Il faut sans doute mettre ça sur le compte des réécritures et divers changements d'équipe.
Dans tous les cas, c'est bien dommage !

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 29 Juin - 11:56



Un t-shirt super cool disponible aujourd'hui sur http://theyetee.com/ (en bleu).
J'ai un peu plus de mal à identifier les personnages en haut par contre.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 29 Juin - 23:03

On continue dans les gros classiques avec le premier volet de la saga des Broken Sword, Les Chevaliers de Baphomet, ressorti récemment dans une version Director's Cut (et disponible dans un bundle avec ses deux suites pour quasiment rien du tout lors des soldes Steam).


Je ne reviendrais pas sur le jeu original, que je terminais pour la troisième fois -ce qui m'a permis de découvrir des tonnes de références à Alfred Jarry qui, jusqu'alors, m'étaient restées totalement obscures- et qui est un véritable chef d'oeuvre, mêlant habillement humour, enquête et conspiration historique style "Le Pendule de Foucault" d'Umberto Eco, à la réalisation irréprochable, aux personnages attachants et à la VF on ne peut plus savoureuse.
Bref, Les Chevaliers de Baphomet, c'est bon, mangez-en !


Mais quid de la version Director's Cut ?

Celle-ci ne se contente pas d'offrir un mini-lifting graphique au jeu mais ajoute carrément de nouveaux tableaux et de nouvelles intrigues, permettant cette fois-ci au joueur d'incarner Nicole Collard, journaliste assistant George lors de ses pérégrinations.
Dans l'absolu, pourquoi pas !
Pour ma part, je m'imaginais déjà diriger Nico lors de la récupération du trépied au musée, ce genre de choses...
Et bien, au final, pas du tout ! L'intrigue mettant en scène Nico n'a quasiment rien à voir avec les enquêtes de George, auxquelles elle se raccroche tant bien que mal (plus souvent mal que bien, à vrai dire) et n'apporte pas grand chose. Sans pour autant être ratés, les passages avec Nico ont tendance à couper le rythme du jeu original et donnent la désagréable impression de joueur à deux jeux différents en même temps.
Heureusement, l'alternance entre les deux personnages ne se fera que durant le premier tiers du jeu, tout le reste étant strictement conforme au Broken Sword d'origine.
Bref, dans l'absolu, ces ajouts scénaristiques ne sont pas mauvais, mais Les Chevaliers de Baphomet n'avaient clairement pas besoin de ça.


La version Director's Cut ajoute également de nouvelles animations et apporte un peu plus de vie aux dialogues via l'ajout de portraits animés. Un bon point.
Quelques nouveaux puzzles font également leur apparition et, si certains sont sympathiques (des lettres codées à déchiffrer), d'autres sont plutôt inutiles (les portes qui s'ouvrent à l'aide d'un taquin à résoudre, pitié...).
La difficulté m'a également semblé avoir été légèrement revue à la baisse puisque George n'est pas mort une seule fois lors de ma partie. Des séquences qui donnaient envie de défenestrer son moniteur, comme les passages du train ou de la chèvre, se passent ici en quelques clics. Au final, ça n'est pas pour me déplaire, le challenge à la "Die & Retry" n'étant franchement pas ce que je recherche lorsque je lance un Point & click.
On notera également l'ajout de pointeurs plus visibles sur les zones cliquables.


Au final, Les Chevaliers de Baphomet est toujours aussi bon et supporte extrêmement bien le passage des années, et même si cette édition Director's Cut s'avère plutôt discutable et d'un intérêt limité, elle a au moins le mérite de remettre en avant cette petite pépite du jeu d'aventure.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Ash
Fillette
Fillette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13642
Age : 29
Connarditude : -15
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Dim 7 Juil - 23:44

Je plussoie pour le jeu, même si je n'ai pas encore eu l'occasion de me pencher sur la version Director's Cut. :D 
C'est le seul épisode que j'ai fait avec le Manuscrit de Voynich, les autres valent le coup aussi?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leah-dizon.net/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Lun 8 Juil - 1:18

Pour l'instant, je n'ai fait que les 2 premiers.
Des deux, Les Chevaliers de Baphomet est mon préféré, mais le second, Le Bouclier de Quetzalcoatl, vaut le coup d’œil également !
La jouabilité y est identique, l'ambiance également, on retrouve le même humour, bref, à ce niveau là c'est du tout bon ! Par contre, le scénario est un poil moins intéressant et vire un peu vers le grand guignolesque sur la fin avec l'apparition d'éléments fantastiques, là où le premier savait rester dans un genre "thriller ésotérique" sans en dévier.
Mais il vaut le coup tout de même ;).

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Lun 8 Juil - 13:15



Le Doodle Google du jour est un petit Point & Click très sympa consacré à l’affaire Roswell.
Enjoy !

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Sam 20 Juil - 0:23

J’arrête de remuer la poussière puisque, cette fois, je vais revenir sur un jeu sorti en 2012 et toujours en développement.



Et oui, toujours en développement puisqu'il s'agit d'un jeu découpé en quatre chapitres, seul le premier étant sorti pour l'instant.
The Journey Down, chapter one nous glisse dans la peau de Bwana, accompagné de son ami d'enfance Kito, bossant tous deux dans une petite station service et voyant un jour débarquer Lina, une jeune femme à la recherche d'un mystérieux livre...
Une chance pour eux de partir à l'aventure, et peut-être même de parvenir à régler leur facture d’électricité !



The Journey Down se démarque par son ambiance africaine, les visages de tous les personnages sont d'ailleurs inspirés d'ancien masques tribaux, donnant au jeu une esthétique assez particulière.
L'ambiance est d'ailleurs particulièrement travaillée, l'humour fait souvent mouche et le monde du jeu prend véritablement vie sous nos yeux. Mention spéciale aux voix des personnages (le jeu est en VOST), franchement réussies !



Niveau gameplay, il s'agit d'un Point & Click tout ce qu'il y a de plus classique, en 3D mais se jouant entièrement à la souris, avec tout ce qu'il faut d’énigmes, dialogues et autres combinaisons d'objets improbables.
La difficulté est plutôt bien dosée et, s'il arrive de temps à autres de tourner un peu en rond, on ne s'arrache pas les cheveux devant des énigmes totalement invraisemblables.
La durée de vie, par contre, est plutôt faible, je l'ai pour ma part terminé en un peu plus de 3 heures, mais n'oublions pas qu'il ne s'agit que du premier chapitre d'une saga qui en comportera quatre et que son prix est plus qu'abordable, d'autant plus que Steam le solde assez régulièrement.


Bref, vivement la suite !

Un trailer est visible ici: http://youtu.be/ndBiOPu9JGI

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Dim 21 Juil - 22:04



Deponia est un jeu sorti en 2012, disponible chez nous en VOST et développé par le studio allemand Daedalic Entertainment, connu pour d'autres jeux d'aventures tels que Edna & Harvey s'évadent, Les Chroniques de Sadwick ou la saga de L'Oeil Noir, entres autres.



On y incarne Rufus, une tête à claque prétentieuse à l'égo surdimentionné, bien décidé à quitter la ville-dépotoir de Deponia pour atteindre Elysium, ville luxueuse où semble vivre l'élite de la société.
Alors que, pour une fois, son plan semble avoir fonctionné, il rencontre Goal, une habitante d'Elysium précipitée vers Deponia par des gardes...

Jeu d'aventure en Point & Click dans la plus grande tradition du genre, avec de superbes graphismes type dessins animés, Deponia flatte la rétine et est techniquement très réussi.
Par contre, alors que beaucoup semblent avoir été totalement emballés par le soft, le bilan est pour moi plutôt mitigé.
D'une part, les PNJ sont plutôt fades et, si seul Rufus se détache un peu du lot, il faut bien avouer qu'il est rapidement agaçant, en tout cas durant les deux premiers tiers du jeu. Bref, ça la fout un peu mal niveau identification.

Ensuite, le soft souffre de gros problèmes d'écriture.
Outre les quelques incohérences scénaristiques, les tentatives d'humour de Deponia fonctionnent assez rarement, le jeu ayant tendance à sur-appuyer le moindre gag jusqu'à en devenir totalement lourdingue.
L'un des personnages, par exemple, est une sorte de gros macho se faisant passer on ne sait trop pourquoi pour une secrétaire. La première fois qu'on lui parle, sa voix foire totalement en milieu de réplique et devient ultra-gutturale.
Rien de bien drôle mais l'effet de surprise est là, et ça reste relativement amusant.
Sauf que le même gag reviendra à CHACUNE DE SES FRAK DE REPLIQUES :|.

Deponia souffre également d'une difficulté mal dosée.
Le dernier tiers du jeu est en effet bien plus simple que le gros ventre mou dans lequel on se retrouve empêtré au milieu du soft, avec peu d'objectifs clairs et des dizaines et des dizaines de salles se débloquant en même temps.



Bon, tout n'est pas mauvais non plus et, sur la fin, le jeu se rattrape grandement avec un Rufus gagnant en humilité et devenant un peu moins insupportable ainsi qu'un background sympa et plus sombre qu'il n'y parait finissant par se dévoiler petit à petit.
Bilan mitigé, donc, mais de nombreux joueurs semblent avoir apprécié Deponia, j'en ai peut-être attendu un peu trop, d'autant plus que je sortais de The Journey Down - Chapter One qui, lui, m'avait véritablement conquis.
J'invite donc les afficionados de jeux d'aventure à l'ancienne à tout de même y jeter un coup d’œil, par exemple en essayant la démo jouable sur Steam ou ici même.

A noter qu'une suite, Chaos on Deponia est sortie en 2012 et que le dernier volet, Goodbye Deponia, ne devrait plus trop tarder.

Trailer ici : http://youtu.be/4TR8DLJkwcA

_________________
:mighty:


Dernière édition par Mighty-Forest le Mer 31 Juil - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ash
Fillette
Fillette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13642
Age : 29
Connarditude : -15
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Mer 31 Juil - 20:36

J'ai terminé la version Director's cut des Chevaliers de Baphomet et je ne peux que plussoyer tes dires Mighty:

Mighty a écrit:
les passages avec Nico ont tendance à couper le rythme du jeu original

C'est carrément ça. C'est un peu dommage, ça rend certaines phases un peu longuettes :-( . Mais à part ça j'ai replongé avec beaucoup de plaisir dans cet univers.
J'attaque doucement la suite, et c'est moi ou les énigmes sont carrément plus capillotractées?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leah-dizon.net/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Jeu 8 Aoû - 22:12

Quelques énigmes sont effectivement un peu spéciales :mrgreen:.
Tu en es où ?


Quant à moi, j'ai terminé ce truc:


Sorti sur PC en 2006, Secret Files: Tunguska est un point & click très classique, plus tard adapté sur Wii et Nintendo DS, et constituant désormais le premier volet d'une trilogie, le dernier étant sorti l'année dernière.

On y incarne tour à tour Nina, à la recherche de son père mystérieusement disparu, et Max bien décidé  à lui filer un coup de main -à défaut d'autre chose-.
Sur le papier, Secret Files: Tunguska est plutôt alléchant, on nous promet une enquête à la X-Files nous entraînant aux quatre coins du monde au cours d'une enquête matinée de surnaturel et autres conspirations.

Malheureusement, en l'état, c'est tout autre chose...
Les personnages principaux sont des crétins finis et ne sont pas crédibles une seconde: Nina est une jeune femme très classique, avec une VF lui donnant un air un peu cruche, et HOP ! magie du point & click, elle se transforme en espionne hyper calée et parvient à infiltrer un convoi militaire russe, on y croit à mort.
Quant à Max, il s'avère tout bonnement être une tête à claque de première.



En parlant de crédibilité, le scénario est totalement à l'ouest et absolument rien ne fait sens, on se retrouve sans cesse à tenter d'assembler tous les objets entre eux dans l'espoir qu'il se passe quelque chose.
Un exemple ?
Espionner un mec et écouter sa conversion téléphonique ? Facciilllee !
Tout ce qu'il vous faut, c'est un bout de pizza, du sel, un chat, du scotch, un smartphone et une cabine téléphonique.
On met le bout de pizza dans la gamelle pour attirer le chat, on lui attache le smartphone sur le dos avec un bout de scotch, on met du sel sur la pizza pour qu'il aille boire dans la maison, juste à côté du mec au téléphone qui ne remarque strictement rien, et ensuite, pour le faire sortir, il faut faire vibrer son smartphone en appelant de la cabine.
Logique, non ?
Evidemment, le chat grimpe en haut d'un arbre et il faudra fabriquer un filet de bric et de broc pour le récupérer, mais ça, c'est une autre histoire.



Et c'est comme ça pendant tout le jeu.
Alors qu'on s'attend un jeu mêlant thriller et angoisse, on se retrouve a faire strictement n'importe quoi au sein de niveaux improbables.
Cuisiner un poisson pour réveiller un mec dans un bar ? Facile, suffit de le cuire (sans le vider ni rien, hein) dans la cheminée sur l'enseigne piquée sur la façade (le patron semble s'en foutre total). Un peu de citron ? Hop, une serviette sur le panneau limitant la vitesse, comme ça un camion primeur va se défoncer l'aile droite contre le muret et laisser tomber une caisse (:bedo: ...).
Faire qu'une femme danse moins vite pour qu'un mec puisse faire son portrait (:scratch: ). Suffit de poser un gros caillou sur le 33 tour qu'elle écoute en boucle depuis quinze jours, elle ne s'en rendra sans doute pas compte...
Détruire la base des méchants ? Par chance ils ont fait ça dans des cavernes creusées dans la glace et, juste à côté du gros radiateur en panne, ils ont posé un baril de produit explosif réagissant à l'eau.
Ajoutons en plus de ça un humour totalement naze et d'un goût franchement douteux (le caca c'est rigolo !) et on obtient une bonne grosse bousasse faisandée, franchement le niveau zéro du point & click...



J'hallucine de voir que cette chose a eu un succès fou et plusieurs suites, franchement...
Bon, après, s'il fallait tout de même lui trouver des qualités, on dira que techniquement, le jeu s'en sort pas trop mal et que, malgré des graphismes moyens et une directions artistique franchement fadasse, ça reste relativement plaisant à jouer grâce à son gameplay ultra classique, mais efficace.
Et si on y joue avec le bon état d'esprit, ça peut se transformer en expérience ultime tant l'ensemble est ridicule et bourré d'incohérences.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Ash
Fillette
Fillette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13642
Age : 29
Connarditude : -15
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Mer 14 Aoû - 19:51

ça donne grave envie :heart: :mrgreen: 

Mighty a écrit:
Quelques énigmes sont effectivement un peu spéciales :mrgreen:.
Tu en es où ?
Je n'ai pas vraiment avancé pour le moment, ce rogntudju de super meat boy est en train de me rendre fou :x (puis je me suis aussi doucement remis à Final Fantasy 7, qui est toujours aussi sympa, ainsi qu'à quelques jeux super nes...va vraiment falloir que j'arrête de commencer 30 jeux en même temps :| )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leah-dizon.net/
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 31
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Point & Click !   Ven 16 Aoû - 23:40

Ash a écrit:
ça donne grave envie :heart: :mrgreen: 
N'est-ce pas ? :mrgreen:
Le pire, c'est que je l'ai quand même terminé...

Je continue avec les trucs chopés durant les soldes Steam, cette fois ci avec Scratches, un jeu qui fait flipper sa reum, développé par Nucleosys et sorti en 2006.




Michael Arthate, auteur horrifique ayant signé un best seller, s'installe pendant quelques temps dans une ancienne maison inhabitée afin de trouver l'inspiration nécessaire pour terminer son dernier roman.
Privé d'eau et d'électricité, Michael découvrira d'étranges histoires tournant autour de la maison, et ce ne sont pas les bruits nocturnes semblant provenir de la cave qui viendront le rassurer…



Scratches est un jeu horrifique typé point & click dans lequel on avance de panneau en panneau, avec une vue subjective à 360°.
Même si les graphismes ont parfois pris un sacré coup de vieux, l'ambiance est belle et bien là, et la demeure victorienne dégage une certaine aura, mystérieuse et inquiétante. La musique, très mélancolique et sachant se faire plus qu'angoissante quand il le faut, participe grandement à l'ambiance très réussie du soft.

Bien que résolument horrifique, Scratches installe l'épouvante et manière totalement insidieuse et joue plus sur son atmosphère étouffante et chargée de mystère que sur les effets chocs -qui, soient dit en passant, fonctionnent parfaitement tant ils sont utilisés avec parcimonie-.
On passe d'ailleurs la plupart du temps de jeu à fouiller la maison et lire de vieilles lettres ou de vieux journaux.
N'espérez pas non plus de gros surnaturel qui tache, on lorgne bien plus vers le gros drame familial bien glauque, avec toutefois un soupçon de malédiction africaine qui, je dois l'avouer, ne m'a pas franchement convaincu malgré quelques belles frayeurs.
Les amateurs remarqueront également quelques références lovecraftiennes plus ou moins évidentes disséminées au cours du jeu, du tableau représentant Cthulhu trônant fièrement dans le couloir de l'étage aux références à Robert Bloch avec un exemplaire du De Vermis Mysteriis bien planqué, en passant aux allusions à Des Rats dans les Murs, on est plutôt servi, sans que ça ne vienne jamais parasiter le récit.



Passons malheureusement au point qui fâche: le jeu est sacrément austère.
Il s'agit pourtant de la version director's cut, incluant un journal censé nous guider un peu au cours de notre aventure, mais rien n'y fait, on se sent quand même assez souvent largué et on tourne un peu en rond sans trop savoir quoi faire.
La difficulté est d'ailleurs plutôt élevée et bon courage à ceux qui voudraient tenter d'en voir le bout sans soluce, c'est à mon sens tout bonnement impossible, à moins d'avoir envie de passer une quarantaine d'heures dessus à fouiller encore et encore les mêmes pièces.


Scratches vaut le coup pour son ambiance et son histoire, mais je ne le recommanderais pas pour autant à cause de son austérité et d'énigmes tout de même sacrément tordues par moments.
Bref, c'est vous qui voyez, si vous le croisez au détour d'une solde Steam à venir !


_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point & Click !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point & Click !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] THE SECRET OF GRISLY MANOR : Un point and click dans un château hanté [Payant]
» Les jeux de point and click !
» Survival Horror : avoir peur c'est mon dada
» [JEU] INFERNUS - VERSE 2 : Un point and click effrayant [Payant]
» Rail de mise au point pour macro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mordus de Ciné :: Topics principaux :: Jeux-Vidéos-
Sauter vers: