Actualités cinéma, DVD, séries TV à partager entre Mordus...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serge Brussolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Serge Brussolo   Lun 7 Jan - 1:38


Serge Brussolo

Un topic dédié à cet auteur français, né en 1951, produisant aussi bien du polar que de la SF, du fantastique ou des thrillers historiques.
Il est également très connu en tant qu'auteur Jeunesse pour sa série Peggy Sue et les Fantômes.

Citation :
En schématisant, ma conception du roman populaire est la suivante, je dirai une histoire apparemment simple avec peu de personnages. Du suspense. Et surtout, surtout : une atmosphère… C’est l’atmosphère qui piège le lecteur. La mécanique d’un polar ou d’un roman d’aventures est toujours à peu près la même, mais ce qui différencie un auteur d’un autre, c’est l’atmosphère qu’il est capable de créer. Le monde personnel qu’il est capable d’installer dès les premières lignes. L’histoire peut être simple, ça n’a pas d’importance, ce qui compte c’est l’envoûtement d’un univers qu’on ne peut retrouver nulle part ailleurs.

Plus d'infos sur Wikipédia et sergebrussolo.free.fr/.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Lun 7 Jan - 1:39


Le Château des Poisons (Serge Brussolo - 1997)
255 pages

Citation :
Ordonné chevalier en récompense de sa bravoure, Jehan de Montpéril n'en est pas moins réduit, pour gagner sa vie, à escorter les voyageurs sur les routes dangereuses. C'est ainsi qu'il est amené, sur les pas de l'étrange moine Dorius, trafiquant de reliques, au château d'Ornan de Guy où surviennent de tragiques événements...
Les morts se multiplient au milieu des festins de noces. Les tournois se changent en traquenards. Les mares du pays alentour sont empoisonnées. On murmure que, la nuit, apparaît une bête fabuleuse. Des doigts accusateurs se tendent vers Irana, la femme troubadour aux chansons provocantes et sensuelles...

Avec Le Château des Poisons, Serge Brussolo nous livre un thriller médiéval bien noir et bien dégueulasse.
Les amateurs de littérature jeunesse auront sans doute bien du mal à reconnaître l'auteur de Peggy Sue et les Fantômes tant ce roman suinte la peste et l'obscurantisme à longueur de pages. Moribond et sinistre, Le Château des poisons n'en reste pas moins un thriller passionnant, bourré de mystères et de fausses pistes, parvenant à tenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin.

J'ai tellement aimé que j'ai directement choppé deux autres romans de l'auteur: L'Armure de Vengeance (suite du Château des Poisons) et Pèlerin des Ténèbres.
:)

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Jeu 9 Mai - 20:19


L'Armure de Vengeance (Serge Brussolo – 1998)
320 pages

Paru initialement en 1992 sous le nom L'Armure Maudite, L'Armure de Vengeance a été réédité en 1998 et constitue le second tome de la série Jehan de Montperil, initiée avec Le Château des Poisons.
Citation :
Par une nuit sans lune, Jehan de Montpéril, le chevalier errant, est chargé d'escorter au fond de la forêt six fossoyeurs porteurs d'un cercueil bardé de fer. C'est une armure vide qu'il s'agit d'enterrer. Une armure maléfique, une armure tueuse qui, dit-on, bouge toute seule et répète, passé minuit, les gestes de mort appris sur le champ de bataille.

Malgré cela, bien des chevaliers la convoitent, au risque de voir leur famille décimée par le vêtement de métal ensorcelé. Qu'importe ! N'a-t-il pas la réputation de rendre invincible celui qui s'en revêt ? Une malédiction pèse-t-elle vraiment sur l'armure ? Ou bien quelqu'un se sert-il de cette légende pour mener à bien une vengeance mystérieuse
Serge Brussolo nous propose la même recette que dans le tome précédent, à savoir un thriller médiéval dans lequel Jehan de Montperil, à l'inverse d'un Guillaume de Baskerville, est avant tout une victime, obligé bien malgré lui de mener son enquête au sein d'un moyen-âge cradingue, où règnent l'obscurantisme et les superstitions, et où le moindre chemin peut dissimiler des vilains prêts à trancher les gorges et poinçonner les carcasses pour quelques menues piécettes.
Encore une fois, le roman tient en haleine jusqu'à la fin et égare sans cesse le lecteur dans les fausses pistes tout en étant fort peu avare en détails glauques et malsains.
C'était bien.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Mar 27 Aoû - 23:20


Crache-Béton (Serge Brussolo - 1984)
185 pages

Avez-vous songé à ce que peut devenir une station bal­néaire lorsque les animaux chargés de distraire les touris­tes se sont transformés en monstres, à la faveur d'une mystérieuse mutation, et qu'ils harcèlent la ville, chan­geant progressivement un charmant coin de plage en une annexe de l'enfer ?
Non ? Vous avez raison, il y a des cauchemars qu'il vaut mieux éviter !


Paru dans la collection Anticipation chez Fleuve Noir, Crache-Béton est un récit fantastique totalement grotesque et invraisemblable, bourré d'idées toutes plus délirantes (ou ridicules ?) les unes que les autres s'enchaînant à un rythme effréné.
Bref, de la littérature de gare (ou de métro, en l’occurrence) qui ne vole certes pas très haut, mais il faut bien avouer que c'est sacrément divertissant en plus de se vautrer dans le mauvais goût le plus total.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serge Brussolo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge Brussolo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA FILLE DE LA NUIT de Serge Brussolo
» LE MANOIR DES SORTILEGES de Serge Brussolo
» Serge Brussolo - Le labyrinthe de Pharaon
» Serge BRUSSOLO - Ceux qui dorment en ces murs
» PELERINS DES TENEBRES de Serge Brussolo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mordus de Ciné :: Topics principaux :: Romans, BD, essais, etc.-
Sauter vers: