Actualités cinéma, DVD, séries TV à partager entre Mordus...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fredric Brown (1906 - 1972)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Fredric Brown (1906 - 1972)   Jeu 13 Déc - 0:33


Fredric Brown
(1906 - 1972)

Fredric Brown était un véritable touche à tout et, après avoir exercé divers métiers, a écrit un nombre impressionnant de textes publiés dans des Pulps, surtout orientés vers le polar, le fantastique, la SF ou l'espionnage.
Principalement connu pour ses talents de novelliste et ses textes très souvent bourrés d'humour et/ou proposant un twist de fin totalement inattendu, Brown était passé maître dans l'art de la micronouvelle, certaines ne s’étalant pas sur plus d'une demi-page.
L'une de ses nouvelles les plus connues, Arena, a servi pour un épisode de la série Star Trek.
Il meurt en 1972, alors que, alcoolique et atteint d'emphysème pulmonaire, il avait arrêté d'écrire depuis neuf ans.

Sa bibliographie ainsi que des renseignements complémentaires sont disponibles sur sa page Wikipédia ainsi que sur NooSFere
Et un lien listant toutes ses nouvelles: http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_nouvelles_de_Fredric_Brown



:mulder: :mulder: :mulder: :mulder:



L'univers en Folie (Fredric Brown – 1949)
220 pages

Citation :
10 juin 1954. La première tentative de lancement d'une fusée vers la Lune se solde par un échec disons... cuisant.
Du moins pour Keith Winston, journaliste dans une revue de science-fiction, littéralement désintégré dans le jardin de son patron par l'explosion du projectile et... réintégré dans un univers parallèle où monstres hideux aux yeux pédonculés et femmes de l'espace en sous-vêtements sexy côtoient le commun des mortels avec le plus grand naturel, sur fond de guerre interga­lactique entre Arcturus et la Terre. Pris pour un espion arcturien, Winston ne devra son salut qu'à sa connaissance de la littérature de science-fiction. Mais trouver votre double installé dans votre appartement et votre petite amie fiancée à un autre, découvrir que les machines à coudre peuvent ouvrir la voie de l'hyperespace, voilà de quoi ébranler l'esprit le plus ouvert de cet univers en folie !

Fredric Brown plonge le lecteur dans l'univers des Pulps avec L'Univers en Folie et nous offre une parodie très rythmée et bourrée de rebondissements, jouant avec les poncifs de l'époque tout en proposant une aventure inventive, colorée et amusante, se dévorant à vitesse grand V.
Très sympa !

_________________
:mighty:


Dernière édition par Mighty-Forest le Jeu 13 Déc - 0:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fredric Brown (1906 - 1972)   Jeu 13 Déc - 0:36

Et un petit recueil lu il y a un peu plus de deux ans, repêché dans le topic des dernières lectures:

Mighty-Forest a écrit:

Fredric Brown - Homicide, mode d'emploi

Un recueil de 4 nouvelles, pour environ 150 pages de texte, de Fredric Brown. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'était un auteur américain assez réputé pour ses nouvelles explorant tous les genres populaires de l'époque (policier, SF, fantastique...) tout en ayant toujours un aspect comique et décalé plus ou moins prononcé. Il a écrit plus de 200 nouvelles, certaines faisant à peine une page.

Homicide, Mode d'emploi regroupe 4 nouvelles rédigées entre 1940 et 1944 et, comme le titre l'indique, on a droit à des nouvelles policières. On se croirait en plein film noir des 40's, les personnages (en imper gris, forcément) se baladent de bar en bar et utilisent des méthodes peu conventionnelles pour récolter des indices, d'autres se retrouvent en plein Cluedo ou cherchent à se dépêtrer de grosses embrouilles pouvant les mener en prison, ou 6 pieds sous terre...
C'est franchement super sympa, très agréable à lire (et très rapide, je l'ai commencé hier), bien prenant (on passe toute la nouvelle à se demander qui est l'assassin :D), l'ambiance est bien là et en plus, c'est marrant ! Que demander de plus ? Ha si, quelques nouvelles supplémentaires...
Need Moar :stefano:

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Mighty-Forest
Niveau OT III
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14752
Age : 30
Localisation : R'lyeh
Emploi : Worshippeur de Grands Anciens
Loisirs : Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Connarditude : -37
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Fredric Brown (1906 - 1972)   Sam 23 Fév - 13:07


L'Esprit de la Chose (Fredric Brown - 1961)
NéO – 190 pages

Citation :
Le plus terrifiant des monstres, c'est peut-être l'intelligence froide et quasiment sans corps — comme cette chose venue d'outre-ciel, qui fait soudain irruption dans la vie d'une paisible bourgade américaine.
La chose est esprit. Elle a un corps, mais il est incapable de se mouvoir. Il faut à la chose d'autres corps. Elle s'en empare. Quand elle en a fini avec eux, elle les tue... pour en prendre d'autres.

Novelliste hors pair, Fredric Brown est principalement connu pour ses innombrables nouvelles et ses quelques romans de Science-Fiction, bien que la plus grande majorité de sa production lorgnait plutôt du côté des polars.
Dans le roman L'Esprit de la Chose, il mêle les deux genres en proposant un récit purement SF, l'histoire d'une “chose” prisonnière sur Terre, se baladant de corps en corps afin de trouver un moyen de rejoindre les siens, traité comme un polar avec enquêtes et autres interrogatoires.
En résulte un bon divertissement se dévorant très rapidement, parfois léger et amusant, parfois plus pesant, dans lequel l'auteur s'amuse, grâce à la “chose” passant de corps en corps, à brosser les portraits, rarement très flatteurs, des habitants d'une petite bourgade paumée du fin fond des USA.
On regrettera simplement la relative facilité avec laquelle les personnages principaux découvrent le pot au rose, ainsi qu'une fin un peu abrupte, mais, si L'Esprit de la Chose reste un roman mineur de Fredric Brown, il n'en reste pas moins très agréable à lire.

_________________
:mighty:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fredric Brown (1906 - 1972)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fredric Brown (1906 - 1972)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fredric BROWN (Etats-Unis)
» Brown Fredric - Martiens, go home
» revue technique david brown 855de 1972
» david brown 990
» [Fanzine] Les Amis du crime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mordus de Ciné :: Topics principaux :: Romans, BD, essais, etc.-
Sauter vers: